Inondation à Port-au-Prince

Vendredi 9 septembre 2011, 3 heures p.m. Les averses qui viennent de s’abattre sur la capitale provoquent des dégâts. A Clercine 14, dans la commune de Tabarre, une ligne interminable de voitures est formée, résultat des coulées de boue qui s’élargissent au fur et à mesure dans le carrefour, atteignant les genoux des passants.

Ces gens n’ont pas le choix; s’ils veulent se rendre à l’autre bout de la route, ils doivent impérativement mettre les pieds dans la boue.

Des policiers sont là pour essayer de régler la circulation, mais les moteurs de certaines voitures s’éteignent au beau milieu de l’eau, une scène qui amuse plusieurs dizaines d’individus qui se sont assemblés aux alentours pour observer et faire le décompte des voitures qui trépassent, tuée par la furie des eaux.

Entre-temps, les passagers des tap-tap en descendent pour continuer la route à pied.

Des citoyens de la zone expliquent que les eaux inondent la zone après seulement quelques minutes de pluie. Aucune victime n’a encore été signalée. Cependant, ces citoyens demeurent très incertains par rapport à la proportion que les dégâts peuvent prendre si les averses continuent de frapper la capitale dans les jours qui viennent.

D’autres scènes similaires sont remarquées un peu partout dans la zone métropolitaine. Des tas d’immondices sont éparpillés à travers les rues, rendant la circulation très difficile. Il est rapporté qu’un pont a été emporté à Bois-Moquette, et que les eaux en furie ont tout emporté sur leur chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s