Marche contre la violence faite aux femmes

Ce vendredi 25 novembre 2011, vers dix heures du matin, plusieurs dizaines de femmes, accompagnées de quelques hommes, se sont rassemblées au carrefour Marassa à Croix-des-Bouquets pour débuter une marche pacifique dans l’objectif de dénoncer les violences faites à des femmes au niveau de leur communauté et réclamer justice pour celles-ci. Une façon de lancer officiellement une campagne de sensibilisation à la violence faite aux filles et aux femmes, à l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale contre la violence faite aux femmes.

Cette marche, organisée par l’Association Fanm solèy Dayiti (AFASDA), a été soutenue par l’organisation Plan Haïti.  La foule s’est d’abord dirigée vers la mairie de la Croix-des-Bouquets, puis vers le tribunal de paix de cette commune et enfin vers le parquet, en vue de presser les instances concernées à prendre leurs responsabilités vis-à-vis des violences faites aux femmes.  Les messages étaient contenus dans  des chants, des spots de sensibilisation à partir d’un char qui les accompagnait, les participants à travers des slogans lancés par les femmes elles-mêmes.

Arborant un ruban blanc, ou un écriteau avec des inscriptions diverses demandant de cesser les violences faites aux femmes, les participants se sont dirigés vers les différentes instances où ils ont plaidé en faveur  des femmes victimes dans leur communauté, tout en insistant sur certains cas particuliers survenus récemment.

La mémoire d’Angeline Vilmot était dans le coeur de tous ceux et celles qui prenaient part à cette manifestation. Cette jeune fille de 13 ans a été violée par un homme de 60  ans, puis tuée par une piqûre que son violeur lui a fait prendre pour avorter. Le père d’Angeline Vilmot, Arc-Ange Vilmot, n’a pas pu retenir ses larmes en racontant cette histoire survenue il y a trois mois. Plusieurs autres cas du même genre ont été évoqués. « La vie commencera, lorsque la violence cessera! », ont crié les femmes».

La foule, qui grossissait progressivement jusqu’à réunir plusieurs centaines de gens, (hommes, femmes, jeunes, écoliers, citoyens et citoyennes de toutes sortes), a fait le tour des rues de  Croix-des-Bouquets pour finalement aboutir sur la place  centrale de la ville où un spectacle a été réalisé par des associations de femmes.

Parallèlement, plusieurs autres marches du même genre ont été réalisées au Champ de Mars, à Carrefour, etc., ainsi que des cérémonies et des conférences à l’occasion de la Journée mondiale contre la violence faite aux femmes. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s